Ne pas porter un gilet de sauvetage sur les lacs suisses peut coûter cher
Ne pas porter un gilet de sauvetage sur les lacs suisses peut coûter cher 19h30 / 2 min. / le 20 août 2016
Un changement récent dans la réglementation de la navigation rend les anciens gilets de sauvetage obsolètes aux yeux de la loi. La plupart des navigateurs ne sont pas au courant et risquent de fortes amendes.

La législation, qui a changé en 2014, impose un nouveau gilet de sauvetage aux navigateurs en eaux suisses. Les contrevenants encourent des contraventions dont les montants varient selon les cantons.

Les amendes oscillent entre 80 et 500 francs par gilet manquant ou non-homologué. Mais le total varie souvent selon plusieurs facteurs, tels que la récidive, les antécédents du navigateur ou l’éventuel cumul d’infractions. S’ajoutent encore automatiquement des frais, comme par exemple à Genève, où dès qu’une contravention dépasse 500 francs, un émolument de 500 francs s’y greffe.

“Le barème des contraventions a connu en octobre 2015 une augmentation de 20% en moyenne. Ce barème n’avait pas été adapté depuis près de 20 ans, il était de ce fait largement obsolète”, explique à la RTS le chargé de relations médias des pouvoirs judiciaires du canton de Genève.

L’amende genevoise la plus salée

Dans le détail, les cantons de Vaud et Berne fixent l’amende par gilet manquant ou non-homologué à 80 francs. La contravention se monte à 100 francs à Fribourg. En Valais, elle est fixée à 100 francs. Genève décroche la palme avec un montant de 500 francs par gilet. Neuchâtel ne possédant plus de police du lac, Fribourg et Berne se chargent de sa portion du lac de Neuchâtel.

Lorsque l’on sait que l’amende encourue pour l’oubli de sa ceinture de sécurité en voiture est de 60 francs, on peut s’étonner d’un tel montant.

“Ne pas porter sa ceinture de sécurité est une contravention punie par une amende d’ordre, fixée au niveau fédéral. Il est indéniable que le port de la ceinture est largement respecté par les automobilistes”, rappelle le chargé de communication genevois. “Contrairement à la ceinture de sécurité, le port du gilet de sauvetage à bord d’embarcations est moins largement acquis.”

[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]